Visite de DSM

Mercredi 29 septembre 2010 nous avons visité l’entreprise DSM (Dutch State Mines) Nutritional Product située à Village-Neuf (Haut-Rhin).

Il s’agit d’une multinationale hollandaise qui a racheté la société Roche.

Installée depuis 1972 sur un terrain de 30 hectares, elle se décompose en plusieurs unités :
- un bâtiment mono-produit (caroténoïde),
- un bâtiment multi-produits (vitamines),
- un centre de recherche,
- une unité de traitement de l’eau.

Le site est classé Seveso II seuil haut (autorisation de stockage de produits dangereux).
Au début DSM fabriquait des sacs plastiques et des bouteilles polyéthylène, puis elle s’est spécialisée dans des produits à plus forte valeur ajoutée.
Elle intervient dans la fabrication de produits comme les biscuits ou céréales du petit déjeuner ou encore les vitamines D.

DSM s’appuie sur trois piliers : la sécurité, la qualité et l’environnement.

400 salariés travaillent sur le site de Village-Neuf dont 47,5 % en production.
Dans ces unités de production, on trouve différents types de qualifications :

- 75% des salariés sont des Opérateurs de production qui ont le niveau BAC pro Industries de Procédés

- 14% sont des chefs d’équipe qui ont un niveau supérieur au BAC

- 2% sont des coordinateurs techniques qui ont un BTS Chimiste

- 4% sont des ingénieurs qui ont un Master.

Le reste des salariés se répartit entre responsables de la production (2%) et expert process (3%).

L’opérateur de Production chez DSM

L’opérateur gère une partie du processus de production. Lorsqu’il débute dans l’entreprise il suit une formation durant 6 mois.

Il s’occupe de charger les matériaux dans le réacteur. Puis il met en route l’installation.

Durant le processus de fabrication il effectue des prélèvements pour vérifier la conformité du produit. Il se rend donc au laboratoire pour analyser l’échantillon. Si l’analyse est complexe le prélèvement est transmis à un technicien de laboratoire.

La dernière étape consiste à conditionner le produit. En fonction de ce qui est produit le conditionnement change (big bag ,conteneur, film plastique sous vide, etc...).

Pour superviser les installations, l’opérateur doit acquérir une expérience de 3 à 5 ans sur le même pilote.

La supervision consiste à contrôler et gérer les installations depuis un ordinateur situé dans la salle des opérations. Il s’agit de régler des paramètres comme la pression, la température ou encore le débit.

L’entreprise DSM renouvelle ses effectifs et est amenée à recruté 20 opérateurs dans les prochaines années.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 30 septembre 2010
par  dagbert

Nouvel article

L’opérateur de Production chez DSM
L’operateur gère une partie du processus de production. Lorsqu’il débute dans l’entreprise il suit une formation durant 6 mois.
Il s’occupe de charger les matériaux dans le réacteur. Puis il met en route l’installation. Durant le processus de fabrication il effectue (...)