Appariement avec le Liceo Ascanio Landi de Velletri

mercredi 28 janvier 2015
par  dagbert
popularité : 89%

Dans le cadre des festivités du bimillénaire de la disparition de l’Empereur Auguste, (né à Nola en 27 avant notre ère et mort à Velletri en 14 de notre ère), le lycée Lavoisier a jeté les bases d’un appariement avec le lycée scientifique Ascanio Landi de Velletri, situé dans la campagne romaine. Cet échange a pour but de tisser un lien culturel et pédagogique pérenne entre les deux établissements.

Dans un premier temps, début avril 2014, un groupe d’une douzaine d’élèves, qui suivent une formation professionnelle (Bac Pro Procédés de la Chimie et de l’Eau) ou une formation technologique (Sciences et Techniques de Laboratoire) sont partis à la rencontre de leurs correspondants italiens. Ils étaient encadrés par Mme Weber-Koehl ( professeure d’Italien et assistante d’éducation), M. Chauvet (professeur d’Histoire Géographie) et M. Dagbert (professeur de Lettres-Histoire).

Les élèves ont emporté dans leurs bagages une maquette d’aqueduc. Le circuit hydraulique de cette maquette a été mis au point avec l’aide de Mme Bondat et de M. Bousta, techniciens de laboratoire. L’enveloppe architecturale a été conçue avec Mme Guerinoni Katia, professeure d’Arts Appliqués.

Pouvoir offrir un aqueduc à des Romains, l’occasion était à ne pas manquer !

Dans un second temps, début mai, les lycéens italiens ont débarqué à Mulhouse, pour visiter notre belle région (Bâle, Fribourg, Strasbourg) et pratiquer la langue française que la plupart de nos invités étudient en tant que langue vivante.
Les élèves ont également participé à une séance de Travaux Pratiques sur la fabrication du savon en utilisant les équipements du lycée Lavoisier : laboratoire, plateforme de Génie des Procédés.

Les fondations de l’appariement sont ainsi posées, au fil de l’eau, entre Rhin et Tibre, entre culture, sciences et techniques.

En cette nouvelle année scolaire 2014-2015, ce beau projet poursuit son chemin.

14 élèves du lycée Lavoisier, représentant la diversité des formations du lycée, feront la connaissance de leurs homologues italiens au début du printemps...


Navigation

Articles de la rubrique